×

Ce que vous ne savez pas sur Papa Wemba

Ce que vous ne savez pas sur Papa Wemba

Image de Papa WEMBA

En musique

Il y a des choses que vous ne savez pas sur PAPA WEMBA. Papa Wemba est le deuxième artiste congolais, après Tabu Ley Rochereau, à signer avec la maison de production internationale « Real World » de Peter Gabriel. Avec qui il sort trois albums : « Le Voyageur » en 1992, « Émotion en 1995 » et Molokaï (1998).

Aussi, il est le premier artiste congolais à faire un album à caractère « ouvert » déjà à l’époque. Grâce aux succès de ses albums, il a fait les tournées aux États-Unis, l’Asie (Japon) et l’Europe.

En 1993, Il a assuré la première partie de la tournée américaine de Peter Gabriel. En même temps, ses titres « Maria Valencia », « Yolele » ou encore « Sofélé » l’envoie au sommet du monde dans catégorie Word Music.

Son succès s’est accru en 1995 après la sortie de son album « Émotion ». Selon sa biographie, il aurait vendu plus de 500.000 exemplaires uniquement aux États-Unis et serait certifié disque d’or. Au cours de sa carrière musicale, Papa Wemba a collaboré avec une ribambelle d’artistes musiciens congolais voire du monde. Il a collaboré avec les artistes tels que:

Tabu Ley Rochereau, le célèbre producteur Martin Meissonier, Peter Gabriel, Ray Lema, Manu Dibango, Koffi Olomidé, Youssou N’Dour, Lokua Kanza, Singuila, Diamond Platinumz et pleins d’autres.

En cinéma

Papa WEMBA s’est lancé dans la carrière du cinéma en 1987. Dans le film « La vie est belle » il a joué le rôle principal. Il a composé une bonne partie de la bande originale de ce film. En 1997, il apparaît également dans « Combat de fauves » de Benoît Lamy .

Et en 2012 où il a joué un petit rôle dans le film dramatique belge « Kinshasa Kids ». En 1999, deux de ses titres, Maria Valencia et le Voyageur. Ils sont choisis par le réalisateur italien Bernardo Bertolucci pour son film Paradiso e inferno.

En fin 1970, il est connu comme un des représentants le plus célèbres du mouvement de la SAPE. À sa mort, il a été élevé au rang de « Commandeur de l’Ordre national de la Côte d’Ivoire (posthume) ». Et « Grand Officier dans l’Ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba » en RDC.

Share this content:

1 commentaire

comments user
AKIDA

Merci beaucoup de cette révélation

Laisser un commentaire