×

Kamerhe:« faut pas négliger l’adversaire » comme le régime Kabila

Kamerhe:« faut pas négliger l’adversaire » comme le régime Kabila

Kamerhe:« faut pas négliger l’adversaire » comme le régime Kabila
Vital Kamerhe :« faut pas négliger l’adversaire » comme le régime Kabila

Dans le cadre de la coordination de la campagne du Chef de l’État sortant et candidat à sa propre succession, Félix-Antoine Tshisekedi, les ressortissants du Grand Kivu et de la Grande Orientale, membres de l’Union Sacrée de la Nation (USN), se sont réunis samedi 25 novembre à Kinshasa, autour de Modeste Bahati et Vital Kamerhe.

Députés, sénateurs, ministres, gouverneurs et vice-gouverneurs, mandataires de l’État, notables, ainsi que candidats députés nationaux, provinciaux et conseillers municipaux aux prochaines élections du 20 décembre, tous issus des provinces du Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Tshopo, ont répondu présents à cette invitation lancée par le présidium de cette plateforme politique.

« Ne jamais, surtout ne jamais sous-estimer l’adversaire. Nous, nous sommes venus, il y avait un pouvoir ici, ce pouvoir avait la CENI, avait la Cour constitutionnelle, elle avait l’argent, mais comment il se peut-il que nous avons été intronisés ? », a déclaré Vital Kamerhe, actuel ministre de l’Économie nationale.

Pour Vital Kamerhe, l’ Union Sacrée de la Nation devrait étudier et apprendre des erreurs du régime passé, pour ne pas être surpris. En même temps, il a appelé ces ressortissants du Grand Kivu et de la Grande Orientale à affûter sérieusement leurs armes afin de mieux affronter les prochains scrutins.

« C’est comme ça que vous voyez les juifs, ils ont toujours une stratégie, dans l’incertitude, il faut dramatiser. Quand on dit qu’il y a de l’ennemi qui va vous abattre, vous, vous dites que c’est un petit. Non, considéré que ce n’est pas une seule personne, c’est mille. Et quand vous mettez la logistique, si vous arrivez et que c’est une seule personne, vous n’avez rien perdu », a-t-il renchéri.

En outre, le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), a révélé que « l’ennemi veut commencer par la Grande-Orientale à Kisangani », par conséquent, il annoncé faire des tournées dans toutes ces provinces jusqu’au Maniema, en passant par les deux Kivu, en compagnie de Modeste Bahati, afin de battre campagne pour Félix-Antoine Tshisekedi.

SOURCE: POLITICO.CD, BLOGINTELLI, Kamerhe:« faut pas négliger l’adversaire » comme le régime Kabila

Share this content:

Laisser un commentaire