×

Moïse Katumbi échappe au baptême de feu à Kananga et Tshikapa

Moïse Katumbi échappe au baptême de feu à Kananga et Tshikapa

Moïse Katumbi échappe au baptême de feu à Kananga et Tshikapa
Moïse Katumbi échappe au baptême de feu

Attendu ce mercredi 13 Décembre 2023 à Kananga, le candidat Président de la République, Moïse Katumbi a décidé de suspendre sa rencontre avec les habitants de cette ville, y compris pour ceux de Tshikapa.

Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle en République démocratique du Congo (RDC), a annoncé aujourd’hui la suspension temporaire de sa campagne électorale dans les villes de Kananga et Tshikapa. Cette décision fait suite aux violences survenues la veille à Muanda, dans la province du Kongo Central, lors de son meeting, où plusieurs personnes ont été blessées.

Sa déclaration

Dans une déclaration sur son compte X, l’ancien gouverneur du Katanga dit ne pas vouloir céder à de nouvelles provocations, après les incidents de Moanda qui ont causé plusieurs dégâts.

« Afin de ne pas céder à de nouvelles provocations, je prends la décision de suspendre momentanément ma rencontre avec les populations de Kananga et de Tshikapa, depuis trop longtemps abandonnées à elles-mêmes sans eau ni électricité. », a-t-il écrit.

Moïse Katumbi s’interdit d’exposer les congolais à la folie “des ennemis de la liberté” et promet de consacrer toutes ses forces et toute son énergie à améliorer la vie des populations de Kananga et Tshikapa.

« Je consacrerai toutes mes forces et toute mon énergie à améliorer leur vie et celle de tous nos compatriotes. Je m’interdis d’exposer nos populations à la folie des ennemis de la liberté », a-t-il ajouté.

Sa demande

Le candidat à la présidentielle a plaidé pour que les auteurs de la violence de Muanda soient identifiés, poursuivis et sanctionnés. Dans le but d’éviter de nouvelles provocations, Moïse Katumbi a pris la décision de suspendre momentanément sa rencontre avec les populations de Kananga et Tshikapa.

Moïse Katumbi devait initialement se rendre à Kananga ce mercredi en même temps que le président sortant Félix Tshisekedi pour poursuivre leur campagne électorale. Toutefois, il a déclaré qu’il ne voulait pas exposer la population à la « folie des ennemis de la liberté » et a affirmé qu’aucune goutte de sang congolais ne devrait être versée pendant la campagne électorale.

La sécurité est renforcée à Kananga, qui a connu des épisodes de violence à l’encontre des candidats de l’opposition par le passé. Moïse Katumbi appelle à protéger chaque voix obtenue, bureau de vote par bureau de vote et annonce son engagement à améliorer la vie des Congolais s’il est élu.

Pour rappel, les candidats Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi étaient tous attendus à Kananga ce mercredi. Plusieurs dispositions sécuritaires étaient déjà prises par l’autorité provincial pour éviter tout incident. Moïse Katumbi échappe au baptême de feu à Kananga et Tshikapa

SOURCE: ACTURDC, BLOGINTELLI

Share this content:


En savoir plus sur BLOGINTELLI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire