×

RDC : des mobilisations citoyennes pour l’annulation des élections

RDC : des mobilisations citoyennes pour l’annulation des élections

RDC :  des mobilisations citoyennes pour l’annulation des élections
RDC: Mobilisations pour l’annulation des élections

Dans une communication commune publiée mardi 26 décembre à Kinshasa, des organisations de la société civile, des mouvements citoyens ainsi que des candidats à la présidentielle 2023 ont exigé l’annulation des élections générales du 20 décembre.

« Nous annonçons le lancement officiel des mobilisations citoyennes pacifiques, avec le peuple, à travers tout le pays, dans chaque village, commune, territoire, ville, etc. afin de faire échec aux à ceux qui tentent de conserver le pouvoir par la force, en exigeant l’annulation de ce simulacre d’élections », 

indique le communiqué signé par :
Les organisations de la société civile et mouvements citoyens :

Filimbi

Patriotisme Oblige

MCCP

Mouvement justice en action

DYNUPS/RDC

AnograLigue des justiciers

Synergie Bilenges

Les décideurs

Res publica

Congo Nouveau

Les candidats Présidents & acteurs politiques :

Denis Mukwege

Moise Katumbi

Augustin Matata

Delly Sesanga

Franck Diongo

Seth Kikuni

Floribert Anzuluni

Jean Marc Kabund

Ces derniers dénoncent de « graves irrégularités et évènements ayant fortement entaché les scrutins du mercredi 20 décembre », affirmant avoir assisté à un simulacre d’élections qui a privé des millions de Congolaises et Congolais de leur droit de vote.

Voici l’intégrité du communiqué de mouvement citoyens :

Au vu des graves irrégularités et évènements ayant fortement entaché les scrutins du mercredi 20 décembre dernier que nous avons relevé dans nos différentes communications précédentes, et sur initiative des organisations de la société civile et mouvements citoyens, nous, signataires de la présente, joignons nos forces et déclarons que le pouvoir appartient au peuple, et que personne ne peut le lui voler.

Alors que les congolais étaient attendus devant l’urne pour se choisir des dirigeants à tous les niveaux, nous avons plutôt assisté à un simulacre d’élections qui a privé des millions de nos compatriotes de leur droit de vote.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rajouté au moins cinq jours de vote supplémentaires en violation intentionnelle de l’article 52 de la loi électorale, dans l’objectif de favoriser une fraude généralisée en profitant de la nuit pour bourrer les urnes en faveur d’un candidat à l’élection présidentielle et de candidats proches de ce dernier à d’autres niveaux.

Article 64

De ce qui précède, conformément à l’article 64 de la Constitution qui stipule que tout congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la Constitution, nous annonçons le lancement officiel des mobilisations citoyennes pacifiques, avec le peuple, à travers tout le pays, dans chaque village, commune, territoire, ville, etc.

afin de faire échec aux à ceux qui tentent de conserver le pouvoir par la force, en exigeant l’annulation de ce simulacre d’élections. Ainsi, nous prendrons part à toutes les activités qui seront organisées dans ce cadre.

En outre, poursuit la même source, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a rajouté au moins cinq jours de vote supplémentaires en violation intentionnelle de l’article 52 de la loi électorale ». RDC: des mobilisations citoyennes pour l’annulation des élections.

SOURCE: RADIO OKAPI, BLOGINTELLI

Share this content:

1 commentaire

Laisser un commentaire