×

RDC : Mabiku Totokani secrétaire exécutif de la CENI suspendu pour « faute lourde »

RDC : Mabiku Totokani secrétaire exécutif de la CENI suspendu pour « faute lourde »

Dans une décision sans précédent, Denis Kadima, à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a annoncé la suspension immédiate du Secrétaire Exécutif de l’organisme, Mabiku Totokani.

Cette mesure drastique fait suite à ce que des sources proches qualifient de « faute lourde » .

« Il s’agit d’une sanction administrative de 15 jours « conformément au règlement administratif et financier de la CENI », expliquent-elles sans plus de détails.

Les détails exacts de cette faute lourde n’ont pas été divulgués dans l’immédiat, laissant la sphère politique congolaise en suspens et spéculant sur les ramifications de cette décision.

Cette suspension abrupte du Secrétaire Exécutif de la CENI, une figure centrale dans l’organisation des élections en République Démocratique du Congo, suscite des interrogations sur son impact potentiel sur le calendrier électoral et la stabilité politique du pays.

Et cette suspension intervient à près de trois mois de la tenue des élections générales prévues au mois de décembre 2023.

Mais il reste à voir comment cette suspension temporaire de Mabiku Totokani affectera le déroulement des prochaines étapes du processus électoral et la dynamique politique en RDC.

Sous la supervision du bureau de la CENI, le secrétaire exécutif national est chargé de:
Mettre en œuvre les décisions de la Commission Électorale Nationale Indépendante ; 
Coordonner les activités administratives et techniques des directions techniques des secrétariats exécutifs provinciaux (SEP), et des Antennes ; 
Répercuter auprès des directions techniques des secrétariats exécutifs provinciaux (SEP) et des Antennes, les différentes orientations, décisions et instructions de l'Assemblée plénière ou du bureau et de veiller à leur bonne exécution ;
 Préparer les dispositions pratiques de mise en œuvre des orientations, décisions et instructions de l'Assemblée plénière ou du bureau ; 
Préparer l'exécution des plans, des programmes et des activités électorales ; 
Observer la neutralité et ne solliciter ni accepter d'instructions d'aucune autorité autre que la CENI dans l'exercice de ses fonctions ; 
S'abstenir de toutes actions pouvant porter préjudice à la CENI ( devoir de réserve) et exécuter son travail en ayant pleinement égard aux intérêts de la commission électorale nationale indépendante.

Share this content:

Laisser un commentaire