×

Un premier cas de la variole de singe signalé à BUKAVU

Un premier cas de la variole de singe signalé à BUKAVU

Un premier cas de la variole de singe ou monkeypox au Sud-Kivu
Un souffrant de monkeypox

Un premier cas de la variole de singe ou monkeypox a été confirmé dans la commune d’Ibanda à Bukavu au Sud-Kivu. La division provinciale de la santé l’a annoncé mercredi 11 octobre 2023, à l’issue des examens de laboratoire.

Le docteur Claude Bahizire, chargé de communication à la division provinciale de la santé (DPS), précise que 3 autres cas suspects ont été identifiés dont un dans le territoire de Walungu et deux autres à kamituga dans le territoire de Mwenga.Il renseigne que 15 cas contacts sont déjà en quarantaine.

"Il y a un danger car c'est une maladie très contagieuse et virale. Les cas suspects et les contacts sont sous surveillance en quarantaine. La personne malade commence par la fièvre, des tâches rougeâtres ou des boutons avec des liquides sur la peau. La population doit être prudente"

a-t-il déclaré dans une adresse à la presse. Docteur Claude Bahizire explique que des mesures ont été prises par la division provinciale de la santé pour s’occuper de cette situation. Il sied de signaler que la variole de singe ou Monkeypox se transmet d’un animal malade vers un homme et de l’homme malade à l’homme sain.

Elle se manifeste par des boutons remplis d’un liquide sur tout le corps y compris le cuir chevelu. Le traitement est symptomatique. ⚠️A ce jour, il n’y a aucun vaccin contre cette maladie.⚠️

Share this content:


En savoir plus sur BLOGINTELLI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire